Choisir le meilleur investissement immobilier, sera fonction de votre projet : avez-vous l’intention d’avoir un patrimoine immobilier, de faire un achat immobilier pour revendre ou encore de vous lancer dans l’immobilier locatif pour générer des revenus complémentaires ? C’est en fonction de vos plans d’avenir que vous pouvez trouver un placement immobilier intéressant.

Le meilleur placement immobilier : SCPI ou Crowdfunding ?

La scpi : Bénéficier d’un rendement intéressant

La société civile de placement immobilier est un intermédiaire qui va acheter un bien immobilier et qui proposera aux acheteurs d’en acquérir des parts. Les investisseurs seront donc associés de la scpi et recevront des revenus complémentaires, dépendamment de leur participation.

Cet sans aucun doute le meilleur investissement sur le long terme. Pourquoi ? Car il ne sera pas nécessaire de solliciter la gestion locative du bien ou d’effectuer des travaux de rénovation. Vous n’aurez qu’à attendre la répartition du revenu locatif.

Ce placement offre de nombreux avantages dont un rendement brut de 4% au minimum et un ticket d’entrée qui descend jusqu’à 70 000 euros. C’est moins cher que de se lancer dans l’achat d’un logement locatif ou d’une résidence principale.

Le financement participatif : Une méthode en vogue

Le particulier a la possibilité de se lancer dans l’investissement dans l’immobilier neuf. Les promoteurs vont se baser sur une source de revenus afin de financer leur objectif et vont redistribuer les bénéfices quand les immeubles auront été commercialisés.

Faire un investissement en passant par le crowdfunding, a de multiples avantages :

  • Une rentabilité de 10% au moins ;
  • Une simplicité d’usage ;
  • Un ticket d’entrée de 1000 euros pour effectuer un investissement dans l’immobilier.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif ?

Envisager d’investir dans l’immobilier locatif est une option très privilégiée des particuliers. Il s’agit d’acheter un bien, dont il est possible d’en faire une résidence principale une fois que le crédit immobilier sera remboursé.

Investir dans l’immobilier n’est toutefois pas si simple. Il faut choisir le meilleur emplacement et choisir un bien attractif, dans les grandes villes ou en province, du moment que vous en tirez des bénéfices.

La rentabilité locative sur une longue durée

L’acquéreur n’est pas obligé d’effectuer un investissement dans les zones tendues. Il doit opter pour les villes proposant un meilleur rendement, c’est-à-dire où le rapport entre la valeur locative et le prix d’achat est intéressant.

Pour investir sur une longue durée, il vaut mieux se rendre du côté des villes de Province. Mais il est aussi possible de faire un investissement locatif en banlieue parisienne si vous avez le budget et à condition de connaître les risques !

La location meublée saisonnière

Acheter un appartement ou une maison dans le but de le louer en saisonnier, doit être mûrement réfléchi. Il faut que le choix de votre patrimoine soit fait en fonction du taux de fréquentation et du potentiel locatif à l’année.

Si vous désirez rester en Loueur meublé Non-professionnel ou LMNP, vous ne devez pas dépasser la durée prévue de location qui est de 120 jours par an. Il faudra également être attentif aux règlementations et aux taxes diverses.

Investir dans le neuf ou dans un logement ancien ?

C’est une question qui tourmente de nombreux investisseurs. Toutefois, force est de constater que le meilleur investissement rester l’immobilier récent. En investissant dans le neuf, vous pouvez profiter de nombreux avantages comme :

  • L’acquisition d’un bien en parfait état et répondant à toutes les normes d’isolation phonique ou thermique ;
  • Des dispositifs de défiscalisation et de réduction d’impôt comme la loi Pinel, Malraux, Bouvard
  • Une meilleure attractivité locative ;
  • Des frais de notaire abordables ;
  • Des garanties décennales.

Investir dans l’immobilier professionnel : Une réelle bonne idée ?

C’est une solution à laquelle on ne pense pas toujours. Pourtant, l’investissement dans l’immobilier professionnel est fortement lucratif. Les arguments en sa faveur sont multiples comme des taux de vacance très faibles, un marché toujours en hausse et un rendement pouvant atteindre les 10% annuels bruts.